samedi 11 juillet 2009

Portage à main


Celle là est venue par hasard, je pensais à un gros chien qui tenait une fille dans ses bras, et de fil en aiguille... Quant au titre, c'est de mémoire issu d'un titre de Blurt dont le saxophoniste fou avait une imagination des plus étranges.
Plume, et pinceau, le couple idéal.

4 commentaires:

Miss-V a dit…

tres onirique, j'aime beaucoup l'attitude des deux personnages... jolie compo, tu m'épate toujours ^^

marmotte a dit…

j'aime bcp les 2 derniers !
il faut que je trouve le temps pr en dire plus...

et ce soir je ne pourrai pas passer au bar ! je n'ai pas d'autres moyens pr te prévenir (à part le mail).

Bertrand a dit…

Pour une fois, j'ai l'impression qu'il y a quelque chose qui pourrait s'apparenter à de la compassion, voir de la tendresse.
Peut-être avais-je mal regardé dans tes précédents travaux...
Humm !

ayoli a dit…

Mais de la tendresse mon bon, j'en suis pétri !