vendredi 21 septembre 2012

Nona sphinge et Effeuilleuse

Nona sphinge.
Huile sur carton.
Second test qui prouve que l'huile est une technique qui s'adapte à mes dessins.
Je n'ai plus d'excuses pour ne pas attaquer des toiles en plus grand format :)
D'ailleurs c'est fait. Trois bonnes semaines de boulot avec les étapes de séchage. Bieeeeen plus long que les dessins. Donc plus stressant aussi. L'idée de devoir foutre en l'air ce temps de travail n'a pas le même poids que pour un dessin qui prend une demi journée.
Cela dit j'en suis assez content.
Le problème étant que je n'arrive pas à la photographier correctement pour le mettre en ligne.
Va falloir que je résolve ce problème. 


Effeuilleuse.
Encre et crayon de couleur sur papier.
Improvisation classique. Détente et confort.

7 commentaires:

Alexandre Tissot a dit…

Je ne laisse jamais de commentaires, quoiqu’étant un visiteur assidu.
Il faut pardonner ma pudibonderie.
Il ne serait pas très juste de venir sans laisser un mot, alors pour une fois je tiens à t'exprimer ma sincère admiration pour toute cette oeuvre dont la sensibilité me touche beaucoup.
La mythologie invoquée, le cheminement de ton style, tes errances thématiques ou stylistiques, ces évocations presque métaphysiques - en fait ton art : je l'ai en empathie, si je peux le formuler ainsi.
Merci pour l'inspiration que cela représente.
Et vivement que ton livre aboutisse !
Je veux un ex-libris ! (et voilà, tout prend son sens, ahah).

bertrand a dit…

C'est vachement bien , je n'ai rien d'autre à dire.

erwannbrun a dit…

Merci, j'apprécie :)

bertrand a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
bertrand a dit…

Je sais.
Il y a quelque chose du motif végétal traditionnel russe. Surpassé, vivant, incarné.
J'hallucine peut-être un peu, hein...

erwannbrun a dit…

Je n'avais pas ça en tête, le côté russe... Et pourtant maintenant je trouve que ça ressemble vaguement à des souvenirs d'icônes.
Dans un sens ça tombe bien. Plutôt qu'une mise en scène narrative, il y a quelque chose de frontal, statique, voire hiératique dans mes compos.
Va falloir que je réfléchisse à ça.

Gax a dit…

Cette première est terrible. Ton ambiance colorée claque.
Erwann t'es un maître haha, une petite léchouille de ma part.
bonne continuation :)