mercredi 21 mars 2012







Deux planches de quatre et neuf cases chacune.
Un narration sans doute, à travers de ce qui me semble de plus en plus devenir de la figuration abstraite.
Oh, si c'est pas un concept fort, ça...

10 commentaires:

Zongo a dit…

Très beau.
Pour donner mon avis -totalement subjectif, bien entendu- je préfère lorsqu'on lit quand même assez bien un volume, et que ça ne devient pas trop abstrait. Du coup j'ai une préférence pour les 3 triptyques.
Sinon je regrette le n&b car je suis vraiment fan de vos mises en couleurs :) (même quand c'est l'ajout léger d'une seule couleur par endroits).
Mais bon... c'est super beau quand même.

Durban a dit…

Ah ! ça fait plus ayolesque cette fois-ci :)
J'aime bien l'idée de figuration abstraite, on pourrait tout aussi bien parler de narration abstraite ;)

Eric a dit…

tuant :D
si je t'envoi mon adresse tu m'envoi un dessin (huhu)
plus sérieusement faudra se capter un de ces quatres, ça fait longtemps qu'on s'est pas vu :o

Zongo a dit…

Petit rajout... (un truc qui me passait par la tête aujourd'hui) avec ton style d'illustrations, ton trait, ...etc... tu n'as jamais pensé à essayer de faire de la gravure à partir d'une de tes illustrations n&b ?
Je trouve que ça s'y prêterait bien, et ça serait surement magnifique.
Enfin c'est une idée comme ça :)

bertrand a dit…

Encore de superbes histoires de fesses ! C'est magnifique !

erwannbrun a dit…

Assez abstrait ou trop ?
Je ne sais pas. Je tends vers l'abstraction, je me demande bien pourquoi dans le fond. Sans doute pour échapper à ce qui m'apparaissait comme une répétition des mêmes formes. Alors que l'observation du réel environnant prouve pourtant que la déclinaison des formes que nous connaissons a des variations quasiment infinies.

Qui plus est un cadrage peut dévoiler un aspect très abstrait d'une forme réelle.

Ce serait alors une fascination croissante devant les rythmes qui sous-tendent un dessin. Et l'envie de jouer avec en débordant les formes déjà emmagasinées.

Jouer et s'émerveiller.
Enfin, je ne suis pas en train de dire que je m'émerveille de mes dessins. Comme tout auteur je cultive une insatisfaction perpétuelle, et cette espèce d'autocritique vaguement masochiste qui boude obstinément l'auto congratulation.
Dommage, ce serait très agréable de s'envoyer des fleurs par wagons et se lever le matin toujours très content de soi.
Une bise à son miroir et en avant pour une journée à l'égal de soi même : formidable !

Je ferais plutôt le rapprochement avec un archéologue dans son champ de fouille : à force de gratter, on tombe sur quelque chose d'intéressant. Nous serions alors la force motrice d'un pinceau qui découvre.

Sinon j'aime la douceur directe du papier, travailler avec une pointe métallique sur une plaque de même nature me refroidit un peu.
Sans doute la gravure donne t-elle de très beaux résultats, mais je suis en ce moment plus attiré par la gouache et ses demis tons. Un peu l'opposé.
Et ça permettra de rajouter un peu de couleur à ce strict noir et blanc.

Un peu plus de sensualité.
Peut être fessue ^^

A bientôt, au hasard des rencontres, et merci pour vos visites. Toujours appréciées :)

Zongo a dit…

Je comprends.
C'est vrai que c'est bien la sensualité fessue :)

Pour l'abstraction, là où j'accroche moins moi (avis totalement personnel), c'est par exemple sur les deux secondes cases de tes deux diptyques : Les motifs deviennent presque "plats". Comme un motif décoratif plaqué. Je n'ai pas cette impression avec aucunes des autres cases.

Pour l'autosatisfaction, c'est bien de trouver un juste milieu je pense. Ca serait quand même vraiment dommage de ne pas être très content et fier du niveau que tu as aujourd'hui.
Mais on est jamais "satisfait" je pense (il y a quelque chose de trop définitif dans ce mot), et heureusement.

vivement la suite en tout cas.
Et désolé pour les tartines ^^

erwannbrun a dit…

J'aime bien les tartines :)

Richerand Lionel a dit…

C'est très stimulant et j'aime beaucoup la succession de ces images qui crée de la narration.
C'est comme de découvrir des pages supplémentaires de 40 jours dans le désert B de Moebius.
C'est une sensation très agréable !

Si ça se concrétise en album je suis preneur !!!

erwannbrun a dit…

Si un album existe un jour ce sera sans doute de l'auto-édition.
Du temps et de l'argent, quoi.
En ce moment je travaille sur des tentatives d'animation...
Ah ah ... C'est pas de la tarte !