jeudi 8 septembre 2011

Voila ce qui se passe quand on fait un peu de rangement : on retrouve des dessins, des croquis ou des essais dont on ne se souvenait même pas de les avoir faits. Il n'est pas désagréable d'ailleurs de regarder ses propres travaux comme s'ils ne nous appartenaient pas.

Encres ou crayon sur papier.


A l’abri


Arbre

Arrosé

Chanson d'amour pour une méduse

Dedans les plis

Méduse boulangère 02

Paysage 05

Pégase

Prise de pèche

Souche

Volutes


Et maintenant, eu égard aux conditions atmosphériques, un signe de vide...

16 commentaires:

jojo a dit…

bien joli tout ça !!

Matt!! a dit…

Coucou,
c'est toujours sans modération et par intraveineuse que je dévore des yeux le moindre de tes trait!!!!

Bises

Durban a dit…

Quel trait ! Mais quel trait ! C'est un peu différent de ce que tu fais d'habitude cependant.

Geoffo a dit…

C'est plus beau qu'un beau papillon.

erwannbrun a dit…

Matt, Jojo : merci
Geoffo : oui, les papillons font moins les marioles maintenant.
Durban : ah, différent en quoi ?

Durban a dit…

Et bien par exemple les trois premiers, peut être a tu augmenté les valeurs a Toshop' , mais il ne me semble pas avoir vu de noir si profond depuis le début du blog (Peut être me que je me trompe cependant ).

erwannbrun a dit…

Non tu ne te trompes pas.
Merci pour ta réponse, je comprends mieux. Devant certains dessins je me suis dit que ces noirs pouvaient manquer dans le rendu des dessins. Faut dire que dans les dessins de ces illustrateurs talentueux ces noirs étaient nourrissants et magnifiques. J'en voulais ma part... Mais ça n'a pas marché. Mes noirs sont stupides et j'ai confondu ce que j'aimais chez les autres et ce que j'avais à faire.

Durban a dit…

Tu semble quand même bien sûr de vers ou tu veux aller .Comment tu peux être aussi catégorique ?

Anonyme a dit…

Everybody gives up the queen, and that is something that is well- worth the hatred you all have had for children and poverty and the the sick, because now it can be caught in that racist net and " devoured" but the very people you all despised.
HOUSECO- TO DICAPST and SECONDA-
EQUEJOY is " over".

erwannbrun a dit…

Sacré anonyme, toujours le mot pour rire. Humm ?

Durban, je ne fais que sembler. Catégorique il faut l'être ou il faut souhaiter pouvoir l'être. Du moins de temps en temps, celui de prendre appui sur une base solide. Une forme de certitude qui serve d'encrage pour le pas suivant. Il est plus facile de s'autoriser un avis catégorique quand on s'autorise du même coup à en changer tout à fait à l'avenir si le besoin s'en fait sentir, si les choses ont évoluées en sorte de présenter une nouvelle situation, intérieure comme extérieure.

Cela dit je ne sais pas où je vais, ou très très vaguement. Heureusement sinon il ne me resterait qu'à parcourir un chemin déjà connu, et l'ennui risque de le ponctuer très souvent. Ce dont je peux être sûr c'est d'une partie de ce que je ressens. L'inadéquation de ces zones noires ne tient pas de l'analyse intellectuelle. Elles me procurent un sentiment de malaise, elles sont fermées comme une porte à double tour, m'étouffent et me pèsent. Et ce ne sont pas tellement elles les responsables, elles ne sont pas venues toutes seules. J'ai fait quelque chose qui n'est pas en rapport avec ma manière de travailler. Tant mieux, vive les tests. Mais l'émotion et la sensation viennent m'informer que j'ai employé un vocabulaire qui ne me correspond pas et avec lequel je ne saurai rien faire de bon.

Durban a dit…

Merci pour ces réponses , toujours très instructives :)

criket a dit…

C'est de toute beauté Erwann!

erwannbrun a dit…

Merci Criket et à très bientôt :)

Artichaut a dit…

Merci pour votre commentaire Mr Blun. C'est un honneur ^^

sosou a dit…

Je confirme, ce n'est pas désagréable du tout de regarder vos travaux cher ami !

Daniel a dit…

Delicieux !