dimanche 14 mars 2010

Page 8

6 commentaires:

ayoli a dit…

Alors je serai le premier à faire un commentaire, qui n'en est pas un.
Plutôt une réponse à vos messages sur la page précédente.

Un grand merci encore, pour commencer !
Bienvenue à toi Julia, et re Vasco :)
Oui c'est surtout ici que ça se passe en ce moment. Je poste peu sur CaféSalé en ce moment.

Sinon Ernesse, non, il ne s'agit pas d'un passage par le divan. Par contre je m'aperçois qu'une lecture un peu analytique est possible. Et ce qui m'amuse c'est que ce n'est pas calculé de ma part.
J'essaie de faire une note juste dans la narration, mais dans le fond je me laisse aller à l'intuition plus qu'à la réflexion.

Bon, bonne lecture pour cette nouvelle page. Donnez moi vos impressions, j'y suis toujours sensible :)

Zongo a dit…

Superbe cette page.
J'adore particulièrement la case 2... cette vue avec plusieurs plans et tes effets de matière pour les murs.
La classe.

weekly a dit…

le bateau on dirait une poule à l'envers.

Emmanuel Malin - The Pagan Trees - a dit…

J'ai tendance à ne pas laisser assez de messages là où je passe ! Erwan, j'adore ce que tu nous envoies là depuis quelques temps avec cette bd ( en fait ça vaut aussi pour totues les claques qui précèdent de toutes manières ), et vraiment il me tarde à chaque planche de découvrir la suite :]

Pierre Cirelli a dit…

Je trouve que cette planche manque de lisibilité :(

Niveau technique c'est impeccable comme d'habitude mais faut lire plusieurs fois la planche pour la comprendre, une fois en couleur le problème devrait être résolu.

L'univers devient un peu post-apocalyptique, abandonné, j'aime ça !

ayoli a dit…

Merci Zongo, je me suis fait plaisir avec ces effets. Comme avec le reste des décors de cette planche d'ailleurs.

Avec une lisibilité moindre, c'est vrai Pierre. La camionnette n'est pas extrêmement visible. Sur cette planche le personnage principal c'est le décor, et bien qu'il faille dessiner quelque chose, c'est plutôt le vide qu'il abrite dont j'avais envie de parler.

Weekly, psychanalytiquement parlant je pense que tu as vu juste. Je m'en suis rendu compte après coup.

Manu, merci de pour ce post. Ça fait plaisir de voir une des sources d'inspiration passer par ici. Dommage pour certains projets de BD de ne pas avoir su poursuivre avec toi ce qui était bien parti pour être assez unique...